Prendre sa vie en main et arrêter de procrastiner - Dépasse tes Frontières
1973
post-template-default,single,single-post,postid-1973,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,columns-4,qode-theme-ver-13.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
Blog-article-procrastination-prendre-sa-vie-en-main

Prendre sa vie en main et arrêter de procrastiner

La procrastination… On peut avoir une tendance fataliste et croire que l’on est tombé dans la marmite lorsque l’on était petit. Croire que toute notre vie, nous ferons partie de l’équipe qui procrastine. En réalité, il y a une explication à la procrastination. Et des solutions. Réponses ici.

 

Si vous préférez la version écrite, elle est sous la vidéo.

Les raisons de la procrastination

Je vous l’accorde, ca ne parait pas très équitable que certaines personnes soient des fonceurs que rien n’effraient, et d’autres des adeptes de procrastination que la moindre mouche qui passe arrête. La bonne nouvelle, c’est que la procrastination n’est pas quelque chose que l’on a pour la vie. Comment je le sais ? Car dans la grande majorité des cas, on procrastine parce que quelque chose ne nous met pas à l’aise. Nous fait peur !

Rappels

Rappelez-vous, notre corps et notre cerveau sont là pour nous protéger. Depuis la nuit des temps. De ce fait, lorsque l’on reporte des choses jour après jour, c’est que pour eux, il y a quelque chose qui cloche. Quelque chose qui leur indique qu’il y a un « danger ». Attention, nous ne sommes plus au temps des mammouths et des cavernes. Ce n’est pas un danger qui peut porter atteinte à notre vie. Mais il existe cependant selon eux un danger, une insécurité qui peut découler de cette action sur laquelle on procrastine.

Je vous invite donc à observer les domaines dans lesquels vous procrastinez. Parce que, bien heureusement, nous ne procrastinons pas dans tout! En général, les choses que l’on pourrait qualifier de « fun ». Ces activités auxquelles nous prenons du plaisir, bizarrement, nous ne procrastinons pas sur elles ! Ce qui s’explique tout simplement par le fait que pour notre corps et notre cerveaux, ces activités ne sont pas sources de danger potentiel.

3 questions

Afin de ne plus laisser la procrastination s’inviter dans votre quotidien, je vous invite à utiliser les trois questions suivantes lorsque vous sentez que vous vous prenez de passion pour tout sauf ce que vous avez à faire.

  • Que se passerait-il si je me mettais à faire cette chose que je repousse ?
  • Qu’est ce que je gagne à ne pas me lancer ?
  • Quelle est la pire chose qui peut arriver si je me lance ?

Vous allez voir que ces trois questions, innocentes de prime abord vont venir tranquilliser votre cerveau. N’hésitez donc pas à les utiliser!

L’aide supplémentaire

Notre cerveau est particulièrement compliqué à convaincre. Lorsqu’il  quelque chose en tête, il met du temps avant d’accepter en démordre. Le coaching est un véritable atout dans cette démarche. Si vous souhaitez savoir comment je peux vous accompagner, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous de découverte avec moi. C’est gratuit et sans engagement. Cela nous permettra de voir ce qui se cache derrière votre procrastination.

Bonne mise en application

A bientôt

Pas de commentaires

Poster un commentaire