Une vraie méthode pour arrêter de procrastiner - Dépasse tes Frontières
2324
post-template-default,single,single-post,postid-2324,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-theme-ver-13.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive
Blog-article-arreter-de-procrastiner-methode

Une vraie méthode pour arrêter de procrastiner

Il nous arrive de nous réveiller un matin avec un sentiment de ras-le-bol face à notre habitude de tout reporter à plus tard. On s’en veut. On se trouve des excuses. Parfois, on rejette même la faute sur les autres. Cependant, au fond de nous, on aimerait arrêter une bonne fois pour toutes de procrastiner. Cette semaine, je vous partage justement une méthode imparable pour enfin arrêter de procrastiner !

 

Vous retrouverez la version écrite sous la vidéo.

 

La cause de la procrastination

Il y a quelques semaines, j’ai donné une formation en entreprise sur la gestion du temps. Rapidement, le mot procrastination s’est fait entendre. Comme nous l’avons vu dans un précédent article il y a souvent procrastination lorsqu’il y a une peur. On a l’impression que l’on va devoir escalader une immense montagne en une fois et ça nous déstabilise. C’est là que l’on ruse d’excuses en tout genre.  « On n’est pas prêt. On n’a pas les bonnes chaussures.» On repousse. On a de moins en moins de temps. Tout nous parait impossible et notre système nerveux, notre corps, perçoit moult dangers. Danger de ne jamais réussir à finir à temps. Risque de perdre son travail si on n’est pas performant pour cette présentation. Danger de se faire expulser de chez soi si on ne paye pas ses factures. Ou encore danger de s’en vouloir à soi même si on n’organise pas un événement marquant pour ses 10 ans de mariage !

 

Changement de point de vue

Plutôt que de tout voir sous forme de grosses montagnes, je vous propose de voir un escalier. Je vous propose de travailler en mode projet et de suivre cet escalier palier par palier. Ainsi, vous scindez votre grosse montagne, votre gros objectif, en différents objectifs intermédiaires. Chaque étage étant un de ces objectifs intermédiaire. Un palier dans la réalisation de votre projet.

 

On respire

En procédant de cette manière, pas de stress, pas de pression. On sait que l’on a des espaces pour se reposer régulièrement. On sait que les choses sont cadrées et on se voit avancer pas à pas sur notre montagne.

Les bénéfices de cette méthode ? Notre système nerveux ne se décourage plus à l’avance. Il se projette étape par étape. Par effet de ricochet, puisqu’il ne se décourage pas, il ne cherche pas d’excuse non plus. C’est 100% gagnant.

Que pensez-vous de cette méthode ? Dites le moi en commentaire.

 

Créez le vôtre

A vous de regarder votre montagne et voir comment vous pouvez la répartir sur votre escalier. Soyez le plus objectif possible. Prenez bien en compte chacune des étapes par lesquelles vous allez passer. Définissez le temps nécessaire pour chacune d’elles. Vous aurez ensuite envie de vous lancer tellement cette montagne vous paraitra finalement accessible !

 

Autre chose ?

Si malgré cette méthode, vous rencontrez encore quelques difficultés à vous organiser et à arrêter de procrastiner, il y a peut être une autre peur ou un autre blocage derrière. Auquel cas, n’hésitez pas à me contacter pour que l’on voit ensemble comment je peux vous aider.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Pas de commentaires

Poster un commentaire