Se faire coacher pour atteindre ses objectifs: mon histoire
16860
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16860,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Mon Histoire…

Ophélie – Coach professionnelle

 

 

Je vous accompagne dans l’atteinte de vos objectifs personnels et professionnels. Qu’ils soient liés ou non à votre expatriation.

 

Actuellement au Mexique, après 12 ans entre la France, l’Espagne, l’Irlande, Tahiti, et la Malaisie.

Un Master 2 en logistique internationale, 8 ans d’expériences dans ce domaine dans les pays susmentionnés, 1 expérience professionnelle française qui m’a menée à deux doigts du burnout dans un environnement très (trop ?) masculin  et 1 reconversion professionnelle qui a changé ma vie.

 

J’ai entamé cette reconversion en me faisant coacher peu après mon arrivée au Mexique. Au bout de la 2è séance il m’est apparu clairement que ma voie était dans le coaching et non dans les palettes et les incoterms. C’est incroyable comme on pense s’être posé toutes les questions sans réussir à assembler les pièces du puzzle et que, comme par magie, en parler avec une personne extérieure donne de réelles pistes !

 

Avoir enfin trouvé MA voie a été un soulagement incroyable. Il y avait donc bien quelque chose qui était pour moi ! Après toutes ces années à maudire les moteurs de recherche d’emplois de l’Apec et de Cadremploi qui ne répondaient jamais à mes attentes avec leurs cases étriquées, j’avais ma case sur mesure ! Ce sentiment de liberté, de soulagement. Ce poids en moins de savoir ENFIN où j’allais. Un bonheur.

 

En pleine énième expatriation lors de la merveilleuse découverte, c’est tout naturellement que je me suis plongée dans l’accompagnement des expatriés. J’ai suivi scrupuleusement ce que les mentors d’auto-entrepreneur avaient à me dire. J’ai créé mon site, mes forfaits, mon blog, ma newsletter. J’étais dans les rails !

 

Cependant, plus j’avançais dans ma formation de coaching et plus j’étais frustrée de mon choix de me centrer sur les expatriés.

Certes cet environnement me tenait à cœur. Je baignais dedans. C’était confortable de me dédier aux expatriés. Ils n’étaient cependant pas les seuls que je souhaitais accompagner. Bien sûr je voulais continuer ma mission envers eux et ne plus entendre que l’expatriation était se mettre entre parenthèses. Je souhaitais qu’ils découvrent à quel point vivre à l’étranger est un cadeau, une opportunité de faire, de découvrir, de se réinventer. Mais je voulais également accompagner les personnes qui se trouvaient dans une incertitude professionnelle comme je l’avais été jusqu’à il y a peu. Je souhaitais aussi accompagner les personnes qui voulaient relever des défis personnels. Toutes ces personnes, en France ou à l’étranger qui avaient envie de se dépasser. De sortir de leur zone de confort. C’est avec elles que j’avais envie de travailler.

 

Je n’avais pas envie de suivre des programmes déjà établis. J’avais envie d’appliquer les principes même du coaching. De faire du sur mesure avec chacune de ces personnes. Que mes services répondent à 100% à leurs attentes.

 

J’avais cette envie… Mais pour la réaliser je devais aussi faire tomber quelques barrières. Me réinventer. Faire fi des formules marketing qui ont fait leurs preuves et inventer la mienne. Je devais sortir de ma zone de confort et dépasser mes frontières.

 

C’est ce que je fais aujourd’hui : je fais peau neuve et viens vers vous avec une offre de services qui me correspond réellement.

J’espère vous rencontrer très bientôt et vous aider, à votre tour, à dépasser vos frontières, qu’elles soient personnelles, professionnelles ou liées à une expatriation.