Comment réussir la prise en mains de son nouveau poste? - Dépasse tes Frontières
1406
post-template-default,single,single-post,postid-1406,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-theme-ver-13.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
coaching-prise-en-mains-nouveau-poste-entreprise-vie-professionnelle

Expatrié ou non: comment réussir la prise en mains de son nouveau poste?

Que ce soit dans votre propre pays ou en expatriation, prendre en mains un nouveau poste comporte son lot d’adrénaline et de tensions. Les premières semaines sont bien souvent décisives. Vous voulez faire bonne impression tout en vous montrant à la hauteur de vos nouvelles responsabilités. Voici 3 conseils pour réussir la prise en mains de votre nouveau poste.

 

Observez et écoutez

Chaque environnement a son fonctionnement. Prenez du temps pour sonder votre nouvel environnement. Même si vous arrivez d’un poste similaire ou d’une entreprise du même secteur. Soyez humble et laissez vous guider. Allez à la rencontre des gens. De vos collaborateurs et surtout des membres de votre nouvelle équipe. Observez, écoutez tout ce qu’ils ont à vous dire. Cela vous permettra de vous faire peu à peu votre propre idée de ce qui vous entoure. Aussi bien les gens que le mode de fonctionnement de votre nouvelle entreprise. Cette étape peut vous sembler être une perte de temps de prime abord. Elle s’avérera cependant rapidement être un tremplin pour votre intégration.

Observer et être observé

Vous avez déjà certainement entendu cette citation de David Swanson : « Vous n’aurez jamais de deuxième chance de faire une bonne première impression ». Quand on arrive dans un nouveau poste, on souhaite à la fois asseoir sa crédibilité et faire bonne impression. En parallèle de cette période d’observation et d’intégration, gardez en mémoire que vous observez, certes. Mais que vous êtes vous aussi observé ! Votre nouvel entourage se demande en effet comment vous allez agir. Quelles vont être vos premières actions. Ils vous attendent au tournant en quelque sorte. Montrez-vous tel que vous êtes dès le début, cependant faites en sorte de connaître les codes de l’entreprise à votre arrivée. Aussi bien sur le plan vestimentaire que les habitudes et politiques internes.  Cela vous évitera quelques moments de solitudes gênants.

Ne cherchez pas à copier-coller

De la même manière que lorsque l’on arrive dans un nouveau pays il n’est jamais bien vu de vouloir prouvez par a + b que le pays d’où on vient est mieux. Ce sera également peu apprécié si vous comparez sans cesse votre nouvel environnement professionnel avec votre ancien poste ou votre ancienne entreprise. Ne cherchez pas  copier coller ce que vous aviez avant. Tout du moins pas avant d’avoir pris le temps de faire le tour de la situation et d’avoir compris la culture de l’entreprise et son fonctionnement. Il n’est pas rare quand on arrive de vouloir absolument justifier son recrutement en mettant en place des choses rapidement. Cependant si ces nouveautés viennent trop perturber l’entité que vous venez d’intégrer, vous risquez d’attirer les foudres plutôt que l’adhésion de vos nouveaux collaborateurs.

Se faire coacher pour aller plus loin et plus vite

Depuis que j’ai découvert le coaching je me rends compte que si j’avais connu cet outil plus tôt, beaucoup de choses se seraient passées différemment. Notamment dans ma vie de manager. Au cours de ma carrière en logistique internationale, j’ai eu jusqu’à 45 personnes à gérer. Alors que je n’avais que 27 ans. Mes années d’adaptation en Asie et dans plusieurs pays d’Europe m’ont aidé à prendre mon poste en douceur et à gérer mon équipe avec une main de fer dans un gant de velours. Cependant, si j’avais été coachée, j’aurais pu prendre plus de recul. Voir les choses différemment. Ne pas être sans cesse à tâtonner et tester au risque de tomber.

Si le coaching à l’interne est désormais bien implanté dans les entreprises nord-américaines, ce n’est pas encore le cas en Europe. Je pense cependant que c’est un quatrième facteur de réussite dans la prise en mains d’un nouveau poste. Si vous souhaitez que nous regardions ensemble comment je peux vous accompagner dans ces étapes de changement, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous gratuit avec moi. En trente minutes, nous verrons ensemble comment mettre toutes les chances de votre côté pour prendre rapidement et efficacement votre nouveau poste en mains.

Pas de commentaires

Poster un commentaire