Auto-entrepreneur: être multi task et lever la tête du guidon- Dépasse tes Frontières
1465
post-template-default,single,single-post,postid-1465,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-theme-ver-13.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
Blog-entrepreneur-casquettes-jongler-guidon

Auto-entrepreneur: comment jongler avec toutes nos casquettes et savoir lever la tête du guidon?

Être auto-entrepreneur c’est être multi casquettes. La plupart du temps on est à la fois webmaster, chargé de communication, rédacteur en chef de notre propre blog, en charge des relations publiques, acheteur, designer, marketeur et, finally, on exerce notre métier. Celui qui nous fait pétiller les yeux. Celui pour lequel on a décidé d’envoyer valser le monde de l’entreprise pour s’y consacrer à 100%.

 

LOL

Si on avait su…

Sauter dans le grand bain

Je dirais que se lancer comme entrepreneur c’est un peu comme choisir d’aller à la fac plutôt que de partir dans le cadre bien ficelé d’une école. Être à son compte c’est adopter pléthore de casquettes dont on n’a pas forcément connaissances avant même de commencer. C’est se lancer dans une machine infernale dans laquelle il y a toujours quelque chose à faire. Et donc jamais assez de jours dans une semaine. C’est d’ailleurs drôle de se rendre compte que lorsque j’étais salariée je voyais arriver le vendredi en me disant « enfin, il est là ». Alors que maintenant je me dis « ho m**, on est déjà vendredi ! », (sous-entendu : c’est passé super vite et j’ai à peine fini tout ce que je voulais faire !).

L’organisation, clé numéro 1

Outre toutes les techniques d’organisation qui fleurissent sur internet : la semaine idéale, la technique des 20 min, le break toutes les 45 min etc etc, ce qu’il faut c’est trouver sa méthode. Chacun est différent et ce qui fonctionne pour la voisine ne fonctionne pas forcément pour nous!

Donc testez.

Prenez en note ce qui vous stimule : un endroit en particulier où travailler, une organisation quotidienne spéciale, un rythme qui inclus X ou Y élément qui répondent à vos besoins. Pas facile quand on se lance dans l’entrepreneuriat de trouver son équilibre. Hors, c’est la clé de votre endurance !

Lever la tête du guidon, clé numéro 2

Autre clé de votre vie entrepreneuriale : lever la tête du guidon. On ne va pas se mentir : à force de jongler avec nos différentes casquettes, on n’a plus forcément le temps de regarder notre œuvre dans son ensemble. On peut avoir un ressenti similaire en tant que salarié. A la différence qu’il y a toute une équipe derrière qui prend du recul pour vous. Voire vous pousse à lever le pied. Seulement quand on travaille en solo, si on ne fait pas les choses, personne ne les fera pour nous. Et avec cette idée en tête on se dit qu’il faut carburer. On se dit qu’en donnant tout cette semaine, la semaine prochaine sera plus light. On pourra alors se poser pour organiser, programmer, se projeter dans les mois à venir.

Sauf que : guess what ?

Même en donnant tout pendant la dite semaine, la semaine qui suit connaît généralement son lot de tâches multiples, de surprises plus ou moins plaisantes et de casquettes au contenu chronophage.

Prendre du temps pour soi, clé numéro 3

Comment ne pas devenir dingue dans ce tourbillon entrepreneurial ?

En prenant du temps pour soi.

Un des objectifs, lorsque l’on se met à son compte, est souvent d’avoir plus de flexibilité. Il faut veiller à s’accorder cette dernière. Pas seulement en passant du marketing à un rendez-vous prospect. Mais en vous octroyant des créneaux de sport, de lecture, un déjeuner en dehors de votre bureau (qui est souvent chez vous), des bols d’air qui vous sortiront de votre tourbillon et vous permettront de recharger les batteries.

A nouveau, à vous de définir ce dont vous avez besoin. 1h30 de sport quotidien ? Des balades le long du fleuve tous les midis pour couper ? Du yoga pour bien commencer la journée ? Une alternance de déjeuners pro et perso pour vous faire prendre du recul sur votre activité ? Toutes les solutions sont bonnes tant qu’elles vous conviennent à vous.

Cependant lorsque l’on est à 400% dans son activité, ce n’est pas toujours facile de mettre sur pause nos pensées de boulot. En plein footing, on se demande si notre stratégie de communication est suffisante ou si on a intérêt à choisir un canal supplémentaire. Pendant notre balade du midi, on fait mentalement le plan de son après-midi en accélérant doucement le pas au fur et à mesure que l’on se rend compte de tout ce qu’il nous reste à faire.

Pas facile de couper.

Se faire coacher, clé numéro 4

Et plus on a la tête pleine d’idées avec notre petit vélo qui tourne et tourne, moins on arrive à prendre du recul et à voir clair. Hors, voir clair et à long terme, c’est le nerf de la guerre quand on est entrepreneur.

Pour vous aider à poser les choses, prendre du recul et voir tout ce que vous avez en tête sous un nouvel angle, vous pouvez vous faire coacher. Le coaching est un outil formidable pour prendre en mains un nouveau poste ou encore garder son cap en tant qu’entrepreneur. Votre coach vous aide à démêler vos pensées. Il vous faire prendre du recul. Il vous aide à trouver les solutions que vous cherchez mais qui ne peuvent pas venir puisque votre esprit est trop occupé à ressasser tout ce qui se bouscule sur votre to do list.

Lorsque j’accompagne mes clientes à s’adapter à leur nouveau poste ou à développer leur activité, nous y allons pas à pas. Au fil du chemin se dessinent des blocages que nous dépassons en les comprenant et en trouvant les solutions qui conviennent à mes clientes. Elles se voient avancer. Progresser. Plus que tout, elles lâchent du lest par rapport à tout ce qu’elles avaient en tête jusque là.

Diminution de la charge mentale.

Et donc meilleure efficacité de leur esprit pour le reste.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce qu’est le coaching et comment il peut vous accompagner en tant qu’entrepreneur, vous pouvez lire cet article. Et si vous souhaitez en discuter de vive voix avec moi, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous gratuit.

Inspirez, Expirez, et entrepreunez !

Pas de commentaires

Poster un commentaire